Echos de l'Ouest/MPP/Banwa : le sucre perdu a été retrouvé

Item

Resource class
Text
Title
Echos de l'Ouest/MPP/Banwa : le sucre perdu a été retrouvé
Publisher
Sidwaya
Date
7 June 2019
Abstract
Il y a du nouveau dans l'affaire du sucre perdu et qui avait divisé des membres de la section provinciale du MPP/Banwa. Selon les informations reçues, le sucre tombé dans l'eau entre Gnassoumadougou et Signoghin dans les Banwa, a été retrouvé sur la voie, non loin d'une concession.
Spatial Coverage
Bobo-Dioulasso
Solenzo
Rights
In Copyright - Educational Use Permitted
Language
Français
Source
Archives Sidwaya
Contributor
Frédérick Madore
content
Il y a du nouveau dans l'affaire du sucre perdu et qui avait divisé des membres de la section provinciale du MPP/Banwa. Selon les informations reçues, le sucre tombé dans l'eau entre Gnassoumadougou et Signoghin dans les Banwa, a été retrouvé sur la voie, non loin d'une concession.

En effet, un conseiller MPP en partance pour Kouka aurait aperçu des cartons de sucre au bord de la voie et a informé un membre de la famille afin de procéder au ramassage du sucre pour le mettre en lieu sûr.

Une semaine après que le secrétaire général de la section provinciale du parti ait informé le ministre Salifo Tiemtoré, de 11 cartons trempés et au bureau provincial de la perte de ces mêmes cartons, le dimanche 2 juin 2019, le secrétaire général communal du MPP, et le secrétaire provincial ainsi que le commandant de brigade adjoint de la gendarmerie sans les plaignants, ont effectué le déplacement pour vérification.

C'est ainsi que 164 paquets de sucre ont été retrouvés intacts. Ces trois personnes ont convoyé le sucre, environ 6 cartons (164 paquets) à la brigade territoriale de gendarmerie de Solenzo afin de poursuivre les investigations.

Bobo-Dioulasso, ville morte le lendemain du Ramadan

La ville de Bobo-Dioulasso ressemblait à une ville morte le lendemain de la fête de Ramadan qui a eu le 5 juin 2019. Les rues étaient presque désertes, des boutiques et hangars étaient fermés et le marché central n'a pas ouvert ses portes. Les services publics ont fonctionné avec cependant de nombreuses absences. Les lendemains de la fête de Ramadan sont ainsi dans la ville de Sya où les fidèles musulmans s'offrent quelques jours de repos après un mois de carême.
Item sets
Sidwaya