Historique du projet

Dans le cadre de ses recherches doctorales (2013-2018), portant sur l'histoire du militantisme islamique chez les jeunes et les femmes au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire depuis les années 1970, Frédérick Madore a numérisé plus de 7 000 articles de presse portant sur les musulmans au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire depuis les années 1960 (célébrations de fêtes religieuses, organisations d'activités islamiques, discours de figures musulmanes, relations avec les pays arabo-musulmans, actions d'ONG islamiques, etc.), ainsi que près de 1 000 publications islamiques diverses (brochures, bulletins, magazines, journaux, mensuels, etc.), dont la plupart ont cessé de paraître. Ces sources constituent un excellent moyen pour retracer l'histoire des communautés musulmanes.

En dépit de la popularité croissante des humanités numériques, un nombre très limité d'initiatives en lien avec l'islam en Afrique de l'Ouest a tenté de mobiliser les outils du numérique pour traiter et analyser les données, mais surtout pour faciliter la diffusion et le partage des savoirs. L'idée de diffuser et d’archiver en accès ouvert une large partie de son corpus de sources, afin que ces documents soient consultables par des chercheurs du monde entier pour mener de nouvelles études sur l'islam au Burkina Faso, a été fortement influencée par les humanités numériques ainsi que les réflexions entourant la science ouverte.

Lancé en 2021, ce projet est l'une des premières initiatives en humanités numériques à être publiées dans le cadre d'un nouveau programme des bibliothèques de l'Université de Floride, LibraryPress@UF. Ce programme, une marque d'éditeur des bibliothèques et de la University of Florida Press, vise à développer la recherche publique dans des formats qui étendent et complètent le travail de l'édition universitaire traditionnelle.

Pour en apprendre davantage sur le projet, voir Frédérick Madore, « La Collection Islam Burkina Faso  : promesses et défis des humanités numériques », Revue d'Histoire Contemporaine de l'Afrique (2021).

Vers une Collection Islam Afrique de l'Ouest

Depuis 2023, la Collection Islam Burkina Faso fait partie de la Collection Islam Afrique de l'Ouest, qui contient plus de 5000 documents d'archives, articles de presse, publications islamiques de toutes sortes, enregistrements audio et vidéo et photographies sur l'islam et les musulmans au Burkina Faso, au Bénin, au Niger, au Nigéria, au Togo et en Côte d'Ivoire.

Responsable du projet

Frédérick Madore est chercheur au Leibniz-Zentrum Moderner Orient (ZMO). Ses recherches portent sur l'histoire de l'islam et des sociétés musulmanes en Afrique de l'Ouest selon une perspective intergénérationnelle et de genre. Il a mené des enquêtes de terrain en Côte d'Ivoire, au Burkina Faso, au Bénin et au Togo sur le militantisme islamique chez les jeunes et les femmes, leur appropriation des médias, ainsi que les relations entre islam et politique. Il est notamment l'auteur de La construction d'une sphère publique musulmane en Afrique de l'Ouest (Presses de l'Université Laval / Éditions Hermann, 2016).

Voir ses publications sur l'islam au Burkina Faso.

Données ouvertes liées (Linked Open Data [LOD]) et web sémantique

La base de données suit les principes des données ouvertes liées pour la diffusion de données structurées et interopérables lisibles par ordinateur sur le web sémantique. Des identifiants Wikidata Q ont été utilisé comme URIs (identifiant uniforme de ressource) chaque fois que cela était possible pour les entités telles que les personnes, les organisations, les lieux, les événements et les sujets afin de distinguer les entités portant le même nom et de combiner les pseudonymes et les variantes de nom pour une même entité. Pour exprimer la relation (hiérarchique) entre deux entités, nous avons notamment utilisé les éléments de métadonnées Dublin Core "Is Part Of", "Relation", "Replaces", et "Is Replaced By". Voir par exemple l'entité Communauté Musulmane du Burkina Faso.

Toutes les données sont disponibles sous une licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale (CC BY-NC 4.0).

Dépôt OAI-PMH

L'adresse du dépôt OAI-PMH de la Collection Islam Burkina Faso, accessible à tous, contient l'ensemble des documents disponibles de la base de données selon le format Dublin Core.

URL du dépôt : https://islam.domains.uflib.ufl.edu/oai

En savoir plus.

Comment citer

Les citations varient selon le style adopté par les utilisateurs (MLA, APA, Chicago, etc.). Par exemple, pour citer le site web selon le Chicago Manual of Style, nous recommandons ce qui suit :

« Collection Islam Burkina Faso », 2021. https://islam.domains.uflib.ufl.edu/s/bf-fr. Consulté le 10 février 2021.

Pour citer un document spécifique de la collection, les utilisateurs peuvent le faire de la manière suivante en utilisant le même style de citation :

Ouattara, Ousmane Piè, « Projet ZACA : une marche aux allures islamiques ». Collection Islam Burkina Faso, 29 mars 2002, https://islam.domains.uflib.ufl.edu/s/bf-fr/item/2008. Consulté le 10 février 2021.

Remerciements

Programme de bourses postdoctorales Banting

Ce projet a été soutenu par le Programme de bourses postdoctorales Banting du Canada.

Bibliothèques George A. Smathers - Université de Floride

Les bibliothèques de l'Université de Floride forment le plus grand système de ressources d'information de l'État de Floride et desservent tous les collèges et centres de l'université, y compris l'Institute of Food and Agricultural Sciences (IFAS) et le Health Science Center. Les bibliothèques de l'Université de Floride comptent sept bibliothèques; dont six comprennent les bibliothèques George A. Smathers. Ces dernières collaborent activement avec le Legal Information Centre, qui fait partie du Levin College of Law.

Leibniz-Zentrum Moderner Orient

Le Leibniz-Zentrum Moderner Orient (ZMO) est le seul institut de recherche en Allemagne qui traite du Moyen-Orient, de l'Afrique, de l'Eurasie, de l'Asie du Sud et du Sud-Est dans une perspective historique interdisciplinaire et comparative. L'accent de la recherche est mis sur l'interaction des sociétés majoritairement musulmanes et leurs relations avec les régions voisines non musulmanes.

Journal Le Pays

Fondé en octobre 1991, ce quotidien indépendant est rapidement devenu l'un des journaux les plus populaires au Burkina Faso.

https://lepays.bf/

Journal L'Observateur Paalga

Fondé en 1973 sous le nom de L'Observateur, ce quotidien indépendant a cessé de paraître en juin 1984. Il a été relancé en 1991 sous le nom de L'Observateur Paalga. Il est aujourd'hui l'un des journaux les plus lus au Burkina Faso.

http://www.lobservateur.bf/

Journal Sidwaya

Sidwaya est un quotidien national fondé en 1984. Ancien journal étatique, il est aujourd'hui considéré comme un journal de référence au Burkina Faso.

https://www.sidwaya.info/

Comité Exécutif National de l'Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina (A.E.E.M.B.)

Officiellement reconnue en 1986, l'AEEMB vise la promotion de l'islam dans le milieu éducatif francophone.

http://aeemb.bf/

Cercle d'Etude, de Recherches et de Formation Islamiques (CERFI)

Le CERFI, créé en 1989, est une sorte d'extension de l'AEEMB pour les militants qui sont entrés sur le marché du travail. L'association regroupe principalement l'élite musulmane francophone.

www.cerfi.bf

Sahel Research Group - Université de Floride

Le Sahel Research Group de l'Université de Floride est une initiative conjointe qui vise à comprendre les dynamiques politiques, sociales, économiques et culturelles des pays du Sahel en Afrique de l'Ouest. Nous nous concentrons principalement sur les six pays francophones de la région que sont le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad. Nos intérêts portent également sur les récents développements dans les pays limitrophes au nord et au sud, dont les dynamiques recoupent fréquemment celles des pays sahéliens. Le Sahel Research Group encourage les interactions entre professeurs et étudiants de second et troisième cycles provenant de disciplines variées de l'Université de Floride tout en favorisant les collaborations avec des collègues chercheurs du Sahel.

Remerciements spéciaux

Ce site web n'aurait pas été possible sans l'aide et le soutien de plusieurs personnes. Nous remercions tout particulièrement les personnes suivantes :