An-Nasr Vendredi #021.pdf

Médias

Fait partie de An-Nasr Vendredi #021 (Ces marabouts qui font honte à l'islam!)

Titre
An-Nasr Vendredi #021.pdf
extracted text
Lonque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, céUbre ltl lOIWIIIts de tca

Stig~~t~~r

et ilplore

1011 pudca

a presse nationale a rapBurkina Faso.
porté ces derniers mois,
Les musulmans sincères ont été
nombreux
crimes
meurtris dans leur chair par la
de
dans lesquels étaient imsuccession de ces événements.
pliqués des musulmans ; et pas
Ils ont été interpellés dans leurs
des moindres : les marabouts.
convictions intimes parce qu'ils
prêchent et défendent une reliOn se souvient du dieu de
Gounghin qui en septembre
gion qui considère le mensonge,
2000 prétendait vendre l'immorles arnaques et l'escroquerie
comme des maladies du cœur ;
talité à 10000 FCFA. Toute la caet l'honnêteté comme le baropitale a retenu son souffle à
mètre de la
l'annonce de la
CES MARABOUTS QUI foi. Ils se
mort de Moalim
Kaboré FONT HONTE A L'ISLAM! sont certainement de(connu
pour
mandés
ses nombreucomment l'islam qui condamne
ses prêches sur la radio Savane
fermement ces vices peut.,-il
FM), au cours de sa détention
avoir ces adeptes impliqués
alors que pesait sur lui l'accusadans de tels faits ? Il faut, et
tion d'une tentative d'escroquec'est le devoir de tout musulman
rie sur la personne du chef de
épris de vérité, de lever le voile
l'État. On se souvient enfin, ces
sur une activité qui déshonore
dernières semaines, de l'arrestal'islam et les musulmans.
tion de marabouts impliqués
dans les assassinats de jeunes
Qu'est qu'un marabout?
filles dans la ville de OuagadouA l'origine, le terme marabout
gou. La liste macabre est lon(étymologiquement murâbit) dégue, et on arrivera jamais à citer
signait
un homme vertueux
tous ces faits qui ne sont pas à
commis
aux tâches d'ensei l'honneur des musulmans du

L

An-n<1sr vendredi n·021 du 11 Juin 2004

...91 ...

Prix 50 fcfu

P. 1

gnant. Sa vocation était donc
, d'instruire et d'éduquer. Il servait
aussi de maître et de guide spirituel à ses élèves. Le marabout,
homme vertueux, priait abondamment et faisait de nombreuses invocations pour les fidèles
qui le sollicitaient, sans attendre
en contrepartie de l'argent, encore moins un morceau de tissu,
des poulets, des cauris ou autres.
Il le faisait simplement en tradition de ce que le prophète Muhammad (SAW) faisait pour ses
compagnons qui étaient dans le
besoin. Ces invocations étaient
faites, en toute humilité, au nom
de Dieu, seul capable de réaliser
les vœux.
De nos jours, l'évocation du
terme marabout suscite de la
frayeur et du dégoût. Pour d'autres, c'est un signe d'espoir et
d'espérance. Les marabouts sont
maintenant des marchands d'illusions qui prétendent détenir la
clé de l'inconnaissable et qui prédisent l'avenir. Ils prétendent venir en aide à toute personne en
quête de bonheur. Le marabout,
est celui qui croit pouvoir transformer les difficultés en facilités
et qui croit maîtriser les vertus
cachés du Coran pour faire face
aux sollicitations des étudiants,
des femmes, des chômeurs, des
politiciens, des commerçants.__
Deux catégories de marabouts se
partagent le marché de l'arnaque. Il y a d'abord ceux qui ne

An-n<!st vendtedi n·o21 du 11 Juin 2004.

détiennent aucun savoir ni aucun
secret mystique. Ce sont des véreux qui relatent des faits à leurs
victimes tout en restant le plus
vague possible. Dans ces cas, un
bouc émissaire est très vite désigné. C'est soit le voisin, soit le
conjoint ou la conjointe, soit la
coépouse ou le fils __ . Bref, le coupable idéal car on trouve toujours
dans son entourage un homme
mince ou une femme claire.
Ensuite, il y a ceux qui ont eu le
contact avec les démons (djinns
mécréants). Ils sont plus ou
moins précis dans leurs prédications ; ce qui présente une réelle
tentation pour aussi bien, les musulmans que les non musulmans.
En effet, lorsqu'un contrat est
établi entre un marabout et des
démons, ceux-ci peuvent l'informer sur certains évènements à
venir. Ces diables aiment tout ce
que d'ailleurs les musulmans
considèrent comme impurs (sang
humain ou d'animaux, eaux de
toilette de sexe, cheveux, urines __ .).
Pourquoi le maraboutace?
Plusieurs événements peuvent
expliquer la montée en puissance
du maraboutage dans nos sociétés.
Premièrement, Dieu a créé
l'homme faible et négligent. Et
cette nature le conduit à la recherche des voies faciles pour
obtenir ce qu'il désire. Le chemin

... 92 ...

Ptix 50 f cfa

P. 2

~------------------------------------------~

du marabout est vite trouvé, lui
qui promet beaucoup de choses
avec peu d'efforts.
Deuxièmement, de nombreuses
personnes ont laissé leur nature
cupide et jalouse prendre le dessus sur les valeurs humaines. Ils
veulent donc à tout prix être
comme les autres sans passer en
plus par un chemin licite.
Troisièmement,
le
monde
contemporain est caractérisé par
une course effrénée vers les
biens de ce bas monde. Les vices
sont désormais élevés en vertus
et les vertus réduits en vices.
L'argent est la référence et la
mesure de toute chose, de sorte
que tout le monde est à la recherche de cette baguette magique qui accomplit même les désirs les plus démesurés.
Enfin, le système de formation de
la Oumma islamique au Burkina
Faso laisse à eux mêmes des
théologiens formés dans de grandes [Jniversités islamiques. La
science religieuse ne nourrit pas
son homme serait-on tenté de
dire. Ces laissés-pour-compte
trouvent dans le maraboutage
une voie rapide pour se faire une
place au soleil. De toute façon, se
disent-ils, il faut bien trouver un
moyen de subsistance même si
ce sera en opposition aux principes islamiques.
L'islam condamne ces actes car
Dieu reconnaissant les relations
qui pourraient exister entre

An-nëlsr venqrecti n"021 qu 11 Juin 2004

l'homme et les diables, nous
averti dans le saint Coran en ces
termes : « 0 fils d'Adam ! Que le
diable ne vous tente point,
comme il a fait sortir du paradis
vos père et mère, leur arrachant
leur vêtement pour leur rendre
visible leur nudités. Il vous voit,
lui et ses suppôts, d'où vous ne
les voyez pas. Nous avons désignés les diables pour alliés à
ceux qui ne croient point. »
C71V27. Un acte répréhensible
d'un musulman, aussi instruit
soit-il, ne remet pas en cause la
justesse de sa religion qui reste
quoiqu'il arrive la meilleure voie
pour l'humanité.
Les marabouts sont dans ieur
grande majorité des gens très
peu nantis. Ils consultent et prédisent moyennant de l'argent.
S'ils sont aussi puissants qu'ils le
prétendent pourquoi n'améliorent-ils pas d'abord leur situation
matérielle. Il faut y réfléchir à
l'aide de ces paroles divines : « Ceux qui se détournent
de notre chemin, nous les égareront par des voies qu'ils ignorent. » ; « Nous avons destiné
beaucoup de djinns et d'hommes
pour l'enfer. Ils ont des cœurs,
mais ne comprennent pas. Ils ont
des yeux, mais ne voient pas. Ils
ont des oreilles, mais n 'enten dent pas. Ceux-là sont comme
les bestiaux, même plus égarés
encore. Tels sont les insouciants »C7V179

... 93 ...

Prix 50 fe~

P. 3

Que faire?
Le retour inconditionnel vers Dieu
et au respect scrupuleux des principes de l'islam demeure la seule
solution pour faire barrage à ce
phénomène qui prend de plus en
plus de la place dans le cœur de
nombreuses personnes. L'islam,
par sa doctrine et ses rites, est
destiné à guider l'homme, à lui
rappeler sa vraie nature et le but
réel de sa présence sur terre, et à
lui donner toutes les chances de
réussir son parcours.
Il ne suffit pas de se prévaloir du
titre de musulman ou de se considérer comme tel, pour l'être véritablement et le demeurer définitivement. L'islam est une quête,
une qualité qui se mérite, et se
perd à défaut d'entretien. Il faut
mériter son statut de musulman
et jouer pleinement le rôle y afférant.
Il faut éviter de tomber dans les
pièges de Satan, par le retour à
l'islam authentique. Il a fait le
serment suivant : « Je ne manquerai de les égarer, je leur donnerai de faux espoirs. » C16V99
Il faut adresser exclusivement ses
vœux à Dieu par les invocations
et les prières. Bien qu'il ne soit
pas interdit de demander à une
tierce personne de faire des invocations, chacun de nous peut atteindre le niveau spirituel des
gens dont les prières sont agréés.
Il faut pour cela toute une éducation spirituelle. L'ultime solution

An-n<lst venqteqi n"021 qu 11 Juin 2004

consiste pour le musulman à se
débarrasser des maladies spirituelles ( chirk, jalousie, hypocrisie,
mensonge ... ) et persévérer dans
l'accomplissement des bonnes actions.
Le comportement de ces marchants d'illusions ne doit pas être
mis sur le dos de l'islam . Pour paraphraser un militant musulman
Muhammad M. AI-Hudeibi, il faut
apprendre à juger les gens à l'icône de l'islam et non juger l'islam à l'icône du comportement
de ses adeptes.
Ibn Salah/ Bâ

~!9l>.~:<~:<It:<~;;-~;;-~;;-~;;-It:<It:<lt:<lt:ilt:ilt....lt:ilt:<"l>:<"~i

~

~

~Vous avez un important~:

~ message de la part de ~:

Seigneur, appuyez ~:
1~~ votre
sur la touche
~:

.
~

w

~

1
1~



~

m

LIRE

~~~
~

~.~

~

~

~

~

1

~

~
lisez, ne serait-ce§
~~qu'un
verset
chaque~
o;:
: jour, le Coran illuminera §
,~ votre vie et notre
~
. 't,
~
!;! SOCle e .
~
~~et

i

~
• •-.:.

~~!....~~~!....~~~

...94 ...

Ptix 50

fcfa

P. 4

~

'!!