An-Nasr Vendredi #340 (La télévision)

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
An-Nasr Vendredi #340 (La télévision)
Créateur
A. T.
An-Nasr Vendredi
Date
7 mai 2010
numéro
340
Couverture spatiale
Japon
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
Wikidata QID
Q116190848
extracted text
Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire, célèbre les louanges de ton Seigneur et implore son pardon

z—.... — --Allah a presque accordé à
toutes vos demandes au
point que si vous essayez
d’énumérer les bienfaits d’Allah,
vous n’y parviendrez jamais, cepen­
dant l’homme est pétri d’injustice
et d’ingratitude » sourate 14, ver­
set 34.
Sur le plan de la
technologie et sur­
tout dans le domaine
l’information, La té­
lévision est l’un des bienfaits d’Al­
lah, mais la question qui mérite
d’être posée, c’est celle de savoir
pourquoi certaines positions isla­
miques la classent hors du champ
des choses permises. En toute cho­
se, Allah a prescrit le bien et le mal
comme dans l’habillement, la nour­
riture et la boisson, les moyens de
transport et de communication
«Mangez et buvez de ce que nous
vous avons octroyé et ne commet­
tez pas d’excès» Le meilleur des vê­
tements n’est d’autre que celui de
la piété ». Ainsi Allah recommande
à ses serviteurs" le respect en toute
chose, l’usage dans le bien, le juste
milieu, la modération ...toute chose

1

qui concourt à ne pas tomber dans
l’excès, dans la désobéissance... A
l’image donc des choses dans leur
ensemble, la télévision porte en lui
le bien et le mal selon son usage .
De l’importance de la télé

Tout d’abord, il nous faut souligner
que la télévision
est un moyen de
communication et
donc neutre par
nature. C’est de
l’usage qu’on en fait qui porte une
discussion.
D’une part, l’usage de la télévision
ne pose aucun problème selon qu’il
s’agit de suivre tout • émission qui
rentre dans le cadre du licite ». La
télévision est en effet la principale
source d’information en ce qui
concerne l’actualité nationale et
internationale, c’est grâce à elle
qu’il nous est permis de prendre
conscience, d’estimer de loin les
dégâts produits par les tremble­
ments de terre qui ont lieu dans
certains pays par exemple. La télé­
vision est un outil de formation à
travers les émissions de reporta­
ge et de culture générale, les

La télévision

3
s*

documentaires ... La télévision est
enfin un outil de divertissement à
travers le sport et l’athlétisme et
pour tous les autres distractions qui
rentrent dans le licite. Cependant
l’usage incontrôlé, exagéré et im­
modéré de la télévision conduit à l’il­
licite. C’est dans ce sens que l’évoca­
tion de certains éléments jugés im­
portants permettra
aux lecteurs
d’avoir plus de prudence dans l’usa­
ge de la télévision afin de toujours
répondre au respect de l’élément
caractéristique de notre religion : le
licite.
Des précautions à prendre

C'est d’abord le fait de baisser le
regard devant la télévision lorsqu’un
élément islamiqucmcnt interdit de
regard passe. C’est le cas des
contacts à corps entre deux person­
nes de sexes différents et ce qui s’y
attache. C’est le cas aussi d’homme
et de femmes nues ou à moitié nues
dans les films ou les télénovcla Dans
le coran Allah recommande au prophète(SAW) « d’inviter les croyants à
baisser une partie de leur regard et
à se préserver de toute souillure
charnelle. Cela contribuera à les
rendre plus purs, car Allah est bien
informé de tous leurs
actes
•S24V30.La pertinence qu’il convient
de souligner ici, c’est que nombreux
sont ceux qui pensent que baiser le
regard s’applique seulement dans la
rue et non devant la télévision, c’est
donc sc tromper profondément par­
ce que détourner le regard de l’illici­
te, c’est le faire non seulement dans
la rue, mais également devant la
télévision.
Chers lecteurs et lectrices appre­
nons et cultivons le réflexe d’étein­

dre ou de « zapper » en cas d’image
illicites parce que le fait simplement
de baisser le regard ne suffit par
toujours, puisqu’on tend toujours le
son de la télévision qui fait évoquer
ainsi dans l’esprit ce qui sc passe
dans la télévision au moment ou on
baisse le regard. Et pour un homme
bien constitué, cet état de fait ne
peut qu’être source de désir charnel.
C’est là que réside l’importance de
la législation islamique lorsqu’elle
impose aux musulmans
une ri­
gueur qui n’a d’aptre but que de les
détourner du mal source de leur
égarement.
Ensuite, une autre question de no­
tre relation avec la télévision est cel­
le de la gestion de notre temps. En
effet nous pouvons sans nous ren­
dre compte passer beaucoup de
temps devant le petit écran. Le re­
gret, c’est d’avoir perdu son temps à
regarder des choses de peu d’impor­
tance et d'avoir priorisé cela au dé­
triment du zikr et de la recherche du
savoir. La gestion du temps est un
principe cardinal en islam. Et il sied
de savoir qu’aucune spiritualité ne
se construit dans la mauvaise ges­
tion du temps. Tous les hommes
spirituels sont très rigoureux dans
la gestion de leur temps parce que
toute perte de temps est synonyme
de perte de degré dans l’ascension
spirituelle. Il nous appartient donc
de ne pas laisser la télévision nous
entrainer dans une mauvaise ges­
tion de notre temps car la spirituali­
té est l’aspiration obligatoire de tout
musulman. C’est le moyen le plus
sûr d’assurer le maintien de sa foi.
Dans le coran une sourate (108) est
consacrée au temps pour témoigner

60

de son importance dans la vie du
croyant. Allah a donc voulu par cet­
te sourate que les croyants consa­
crent leur temps à l’accomplisse­
ment des bonnes œuvres et à la ré­
sistance face aux tentations qui in­
cluent nécessairement tous ce que
la télévision propose de contraire à
la foi islamique. En islam et pour les
musulmans il n ya pas de” passe
temps ", du moins la télé n’est pas
un " passe temps ". S’il existait un”
passe temps "ce serait l’adoration
d’Allah. Le musulman a obligation et
le devoir de remplir le temps que
Dieu met à sa disposition par l’ado­
ration. A la lumière de ces traditions
qui nous interpellent à propos du
temps, gardons nous de ne laisser
la télévision gérer notre temps à no­
tre place. C’est en cela que le temps
sera un témoin pour nous et non
contre nous le jour dernier.
Du statut des télénovelas

Enfin, la télénovela est une des
questions qui ne saurait être omise
dans cet article car elle est l’une
des actualités gênantes du moment
pour la communauté des musul­
mans. En effet elle fait partie des
choses les plus suivies sur les chaî­
nes de télévision. Cependant
le
danger que courent nos sociétés,
c’est le fait que la télénovela véhicule
des idées, des images, une culture
contraire à la morale sociale en gé­
néral et à l’islam en particulier. 11
s’agit en réalité d’une civilisation,
d’un mode de vie d’origine occiden­
tale que les initiateurs et les tenants
aspirent à rendre mondiale, c’est la

mondialisation des cultures. La télé­
novela est le moyen le plus privilégié
pour véhiculer le mode de vie et
s’imposer à travers la colonisation
des esprits. La responsabilité est
commune et nationale
pour un
changement de mentalité dans nos
Etats pour enfin dire non à tout ce
qui empêche le développement de
nos nations. Quand pour nous ai­
der à nous développer, les pays du
nord nous imposent des choses qui
détruisent nos sociétés. Quel para­
doxe ! Comment peut -on vouloir
pour un peuple une chose et son
contraire. Comment peut-on vouloir
le bien en utilisant comme arme le
mal ?frères et sœurs nos familles et
nos sociétés ont des modes de vie
découlant de nos cultures .Elles ont
besoin d’être perfectionnées, c’est la
raison pour laquelle le prophète
Mohamad (saw) a été envoyé comme
guide pour l’humanité tout entière.
Comme il dit en ses termes "j’ai été
envoyé pour parfaire les bonnes
mœurs " c'est dire que l’islam est
venu pour parfaire les bonnes
mœurs et coutumes. C’est pourquoi
il nous importe de savoir que toutes
nos mœurs ne sont pas à rejeter et
qu’elles aient complété par l’islam,
c’est le regret que nos Etats ou les
mœurs ne font plus forces de valeur
dans l’ordre public au détriment des
valeurs importées ; quand on cite en
exemple des pays comme le Japon
la chine qui ont fait de leur coutume

61

un appui de développement .Ce qui
est déplorable et remarquable dans
notre communauté d’aujourd’hui,
c’est que les feuilletons sont deve­
nus des objets de passion et nom­
breux sont ceux qui parmi nous né­
gligent ou repoussent la prière à cau­
se de leur attachement aux feuille­
tons car ceux-ci sont diffusées aux
heures ou presque de Zouhr et de
Icha. Et c’est la que se pose le pro­
blème, car toute activité que l’on
priorise à l’adoration d’Allah (à la
prière) est désormais de l’ordre des
choses interdites même si elle est à
priori permise. Prenons garde de
prioriser le regard des feuilletons à la
prière et cela passe par la méfiance
de se laisser emporter par le cours
de l’histoire de ceux-ci. Lorsque no­
tre esprit est emporté, il nous devient
difficile de nous départir des feuille­
tons car chaque épisode prend fin ou
on a envie et mémo soif .de savoir
quel sera la suite. A force de regar­
der et toujours, on a plus envie de
rater une seule minute du feuilleton.
On devient esclave des feuilletons.
C’est pourquoi on comprend aisé­
ment que la prière devient élément
secondaire. Le prophète (saw) dit
pourtant dans un hadith rapporté
par Abu Mohamad : « personne d’en­
tre vous n’attendra la foi parfaite,
jusqu'à ce que sa passion soit assu­
jettie à l’enseignement que j’ai appor­
té» c’est dire qu’on ne saura suivre
Dieu et scs passions à la fois. C’est
pourquoi la sagesse nous recomman­
de de nous départir entièrement des
passions et de nous méfier des feuil­
letons qui ne sont que des compo­
santes de cette vie éphémère, si nous
aspirons vraiment à la vie éternelle.

Le cas des télénovas n’est en rien dif­
férent de la passion pour le sport et
principalement le football. Et au re­
gard des développements souvent
malheureux qui suivent les matchs
de l’euro league ou du mondial, on
peut même dire que les émissions
foot sont plus pernicieuses. Qu'on
nous convainc du contraire.
Pour conclure

Nous disons que la télévision fait
partie des choses licites dont use Sa­
tan pour nous faire glisser dans l’illi­
cite .il nous incombe donc de faire
preuve de prudence, de patience, de
crainte à l’égard du tout puissant
pour que la télévision ne soit pas
source de corruption de nos âmes,
la corruption de l’âme étant la source
de notre perdition. A propos de l’âme
Allah dit dans le coran • a réussi ce­
lui qui la purifie est perdu celui qui
la corrompt » s91v9-10 Puisse Allah
nous accorder la purification de l’â­
me et la préservation de notre foi jus­
qu’à la fin de nos jours.
L’idéal est que nous produisons un
programme islamique de remplace­
ment qui soit une alternative à ce
que nous vivons. En tant qu’intellec­
tuel, nous sommes interpellés.
AT

Lisez et faites lire
an-nasr
vendredi.
Vos
suggestions
sont attendues,
tel: 50-36-27-89
Que Dicta le tout
puissant nous aide!

62

Collections
An-Nasr Vendredi