Religion : "Ahmadiyyat" pour un Islam régénéré

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Religion : "Ahmadiyyat" pour un Islam régénéré
Editeur
Sidwaya
Date
22 juillet 1994
Résumé
La polémique, la passion et ....malheureusement l'intolérance accompagnent sûrement de nos jours la pratique religieuse chez nombre de personnes ou de communautés à travers le monde. Cela vaut pour toutes les religions qui toutes connaissent le fléau des sectes, source de dispersion des fidèles et de diversification, voire de falsification des préceptes religieux.
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
La polémique, la passion et ....malheureusement l'intolérance accompagnent sûrement de nos jours la pratique religieuse chez nombre de personnes ou de communautés à travers le monde. Cela vaut pour toutes les religions qui toutes connaissent le fléau des sectes, source de dispersion des fidèles et de diversification, voire de falsification des préceptes religieux.

Pour le mouvement “AHMADIYYAT” en Islam, il faut corriger l'Islam et réinstaurer l'unité islamique au profit de l'Humanité tout entière.

Propager l'Islam dans le monde entier, défendre l'unité islamique et les principes fondamentaux du Livre Sacré (Coran), regrouper les musulmans dispersés dans les sectes; c'est le but du mouvement “AHMADIYYAT", une communauté islamique internationale créée en 1889 en Inde et aujourd'hui présente dans 135 pays dont le Burkina. Pour réaliser ses objectifs, le mouvement "AHMADIYYAT" se fonde d'abord sur le principe fondamental de l'unicité de Dieu, son prophète et du Coran. Après quoi, la communauté mondiale "AHMADIYYAT" s'inscrit entièrement dans l'apostolat selon lequel le Messie ou le Mahdi dont l'avénement et le retour sont attendus par les disciples de diverses religions est déjà venu; il s'agit de Hazrat Mirza Ghulam Ahmad, réformateur promis et fondateur de la communauté “AHMADIYYAT".

Le Kalife Hazrat Mirza Ghulam Ahmad, qui serait inspiré de Dieu, fit la révélation révolutionnaire qu'un seul Réformateur, représentant tous ces promis allait venir, regroupant ainsi l'humanité tout entière au sein d'une seule religion universelle. De cette façon de comprendre le phénomène de l'évolution religieuse, il découle que "l'AHMADIYYAT" n'est pas une nouvelle religion, mais l'Islam tel qu'il a été hérité du Saint prophète Mohammad (PSSL). C'est pourquoi le Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmad dans son livre "l'Arche de Noé" dit : "je vous enjoins aussi de ne pas abandonner le Saint Coran, car votre vie s'y trouve; ceux qui honorent le Saint Coran seront honorés au ciel; ceux qui le préfèrent seront préférés au Ciel...

En fait, le combat du mouvement "AHMADDIYYAT" vise à jeter un éclairage sur la pratique religieuse islamique, “obscursie par dix siècles d'ignorance et de falsification...", selon une analyse que fait M. Mohammad Idress, chef de mission du mouvement au Burkina.

Sur le terrain, le mouvement "AHMADIYYAT" compte plusieurs dizaines de milliers de fidèles au Burkina; pour la propagation du message et de la foi islamiques, le mouvement entretient une riche bibliothèque au sein de laquelle l'on trouve le Saint Coran traduit en 55 langues, organise des conférences, des prêches et des sermons réguliers.

Des messagers de "AHMADIYYAT" sillonnent en outre les provinces et villages pour répandre la religion de Mohamed.

Sur le plan international, le mouvement est actuellement dirigé par le Kalife Mirza Tahir Ahmad, petit-fils du Réformateur promis. Le siège provisoire de "AHMADIYYAT" se trouve à Londres d'où le mouvement diffuse quotidiennement des émissions télévisuelles islamiques en direction de tous les continents. Pour la communauté "AHMADIYYAT", dont le slogan est "l'amour pour tous, la haine pour personne", le Dieu de l'Islam a recommandé à toutes les nations de rendre service à l'humanité suivant les commandements du Saint Coran.

Au plan social, le mouvement "AHMADIYYAT" fait sien ce commandement en opérant des réalisations sociales: hôpitaux, écoles etc. en Afrique et bien d'autres régions défavorisées du globe.

Au Burkina, le mouvement attend de concrétiser plusieurs projets d'ordre social intéressant les domaines de la santé et de l'éducation, selon le président national du mouvement "AHMADIYYAT" M. Amadou Soumana.
Collections
Sidwaya