Maouloud à Ramatoulaye : le sacre de la foi

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Maouloud à Ramatoulaye : le sacre de la foi
Créateur
Sita Tarbagdo
Editeur
Sidwaya
Date
14 septembre 1992
Résumé
Dans la nuit du 9 au 10 septembre 1992 s'est tenue à Ramatoulaye, dans la province du Yatenga, la fête commémorative de la naissance du prophète Mohamed : Le Maouloud. Elle a réuni autour du Cheick Aboubacar Maïga II, grand Imam de Ramatoulaye, chef-fondateur de la Tidjiania au Burkina Faso, des milliers de fidèles musulmans venus du Nigéria, de la Côte-d'IvoIre, du Mali... des trentes provinces du pays ainsi que de certaines ambassades résidant au Burkina.
Couverture spatiale
Ramatoulaye
Nigéria
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
Dans la nuit du 9 au 10 septembre 1992 s'est tenue à Ramatoulaye, dans la province du Yatenga, la fête commémorative de la naissance du prophète Mohamed : Le Maouloud. Elle a réuni autour du Cheick Aboubacar Maïga II, grand Imam de Ramatoulaye, chef-fondateur de la Tidjiania au Burkina Faso, des milliers de fidèles musulmans venus du Nigéria, de la Côte-d'IvoIre, du Mali... des trentes provinces du pays ainsi que de certaines ambassades résidant au Burkina.

Cette année encore, Ramatoulaye a été le lieu de convergence des fidèles musulmans. Ils y ont nous noté la présence de M. Salit Diallo, ministre chargé de mission à la présidence, du Haut commis-

la lecture du Coran, les prières intenses, les prêches, les aumônes, les chants... Bref, à Ramatoulaye on a beaucoup égrainé le chapelet ; invoqué le nom de Allah et évoqué la vie du prophète Mohamed. Tout cela sous la supervision du sage de Ramatoulaye, Cheick Aboubacar Maïga II dont l'image inspire respect, administration et confiance. Selon ce dernier, si Ramatoulaye acquiert cette renommée, ce n'est pas un fait de hasard. "C'est la volonté de Dieu". Ainsi, mûs par un appel divin, les fidèles musulmans, chaque année, ne ménagent aucun effort pour faire le déplacement de Ramatoulaye. Et il ne fait aucun doute que la célébrité du Maouloud de Ramatoulaye ira de façon croissante.

Outre les prières, les prêches, la lecture du Coran, Ramatoulaye offre à l'occasion du Maouloud des cadres d'échanges, de rencontres, de commerce de marchandises diverses, de visites de tombes (celles des Cheicks de Ramatoulaye décédés)... De quoi intéresser aussi les touristes. Depuis sa création jusqu'à nos jours, trois cheicks se sont succédés sur le trône. Il s'agit des cheicks Aboubacar Maïga, Mohamed Maïga I et Aboubacar Maïga II qui lui, est toujours sur le trône. Ils sont tous de la même famille.

Par définition le Cheick est "un vieux sage par la somme d'expériences vécues, vieux par la sagesse religieuse. Cela suppose une sérieuse connaissance du Coran, une croyance en Dieu et une vie exemplaire".

... C'en est fini du Maouloud 92, vive le Maouloud 93 !

Sita TARBAGDO
Collections
Sidwaya