Yatenga : l'association islamique Ahmadiyya au secours des mères de Gourcy

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Yatenga : l'association islamique Ahmadiyya au secours des mères de Gourcy
Créateur
Baba Cissoko
Editeur
Sidwaya
Date
17 mars 1993
Résumé
Le dimanche 14 mars 1993 a eu lieu à Gourcy, dans les locaux du centre médical, une cérémonie de réception d'un bâtiment entièrement renové pour abriter les services de la maternité. La cérémonie s'est déroulée dans la matinée en présence du ministre de l'Administration territoriale M. Antoine Raogo Sawadogo, les députés de la province, le député Topan Sané du Sourou, le haut commissaire du Yatenga et les responsables administratifs et hospitaliers du département de Gourcy. Du côté des donateurs, une forte délégation, dirigée par M. Mohamed Idriss, représentait l'association islamique Ahmadiyya. Malgré le dur soleil, en ce mois du jeûne musulman, la population de la ville de Gourcy est sortie nombreuse pour accueillir sa maternité renovée. Les femmes étaient au premier rang avec une troupe d'animation musicale. La cérémonie les concernait plus que quiconque.
Couverture spatiale
Gourcy
Ouahigouya
Ghana
Nigéria
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
Le dimanche 14 mars 1993 a eu lieu à Gourcy, dans les locaux du centre médical, une cérémonie de réception d'un bâtiment entièrement renové pour abriter les services de la maternité. La cérémonie s'est déroulée dans la matinée en présence du ministre de l'Administration territoriale M. Antoine Raogo Sawadogo, les députés de la province, le député Topan Sané du Sourou, le haut commissaire du Yatenga et les responsables administratifs et hospitaliers du département de Gourcy. Du côté des donateurs, une forte délégation, dirigée par M. Mohamed Idriss, représentait l'association islamique Ahmadiyya. Malgré le dur soleil, en ce mois du jeûne musulman, la population de la ville de Gourcy est sortie nombreuse pour accueillir sa maternité renovée. Les femmes étaient au premier rang avec une troupe d'animation musicale. La cérémonie les concernait plus que quiconque.

Il y a quelques temps, accoucher à Gourcy était un cauchemar. Il y a manque de bâtiments, d'équipements - la maternité date de plusieurs décennies. La population de Gourcy a pourtant augmenté. C'est pourquoi le premier mot de cette cérémonie est revenu à la représentante de l'association des femmes de Gourcy. Elle a indiqué toute la satisfaction des femmes de Gourcy et du département face à la rénovation de la maternité. “Cette action permettra aux femmes de trouver un cadre adéquat pour leur délivrance et pour le suivi de leurs progénitures.

Le médecin chef de la zone a salué l'engagement des donateurs quant à l'amélioration de la santé infantile et maternelle. Pour sa part, le soutien de l'association islamique Ahmadiyya au centre hospitalier permet d'octroyer de bonnes conditions d'hospitalisation, donne en même temps de bonnes conditions de travail aux agents, améliorant ainsi les prestations hospitalières. Il a remercié le ministre et les députés dont les soutiens auront permis l'obtention des financements nécessaires. Mais ce n'est pas suffisant; pour le chef de zone, il serait nécessaire de continuer cet appui notamment en portant un soutien à la réfection des autres bâtiments et plus particulièrement la construction d'un local d'isolement pour abriter les cas de maladies infectueuses. Successivement, sont intervenus les représentants des députés et le ministre de l'Administration territoriale. Deux interventions complémentaires qui ont interpellé la population à l'unité autour des questions de développement du département et de la province. C'est l'unité de la population qui peut encourager les hommes politiques et qui les fortifie à négocier auprès des amis donateurs. Le ministre M. Antoine Raogo Sawadogo ajoutera, que cet acte n'est qu'un début - une fiançaille entre l'association islamique Ahmadiyya et le département, voire l'ensemble de la province du Yatenga.

Il appartient aux populations dans leur ensemble et leurs diversités de savoir bénéficier des fruits de cette union. Notons pour terminer l'intervention de M. Mohamed Idriss représentant des donateurs. Il a d'abord fait la genèse du mouvement islamique Ahmadiyya. Le mouvement a été reconnu en 1986 au Burkina, mais existe dans le monde depuis les années 1950. Aujourd'hui, il couvre 130 pays de l'islam tel que l'a enseigné le prophète Mohamed.

Au-delà de sa mission divine, le mouvement s'intéresse au soutient des populations dans les domaines de l'éducation et de la santé. Jeune au Burkina, l'Association n'a pas encore beaucoup de réalisations comme au Ghana, au Nigéria, et en Côte d'Ivoire. Toutefois, elle envisage la construction de plusieurs hôpitaux et des écoles de formation. Au Bénin, le mouvement a construit 3 hôpitaux. “Grâce à Allah, il en sera de même pour le Burkina". La réfection de la maternité est le symbole d'une volonté de solidarité et d'un idéal.

Elle a coûté la bagatelle d'un million et demi de nos francs. Réalisée en entreprise, les résultats de ces travaux donnent à la maternité, une salle d'accouchement, 4 salles d'hospitalisation, une salle de consultation et une dernière pour la garde. Heureuses sont les mères de Gourcy.

Baba CISSOKO

AIB Ouahigouya
Collections
Sidwaya