Tabaski 2018 à Tenkodogo : les musulmans ont prié pour la bonne cohésion sociale

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Tabaski 2018 à Tenkodogo : les musulmans ont prié pour la bonne cohésion sociale
Créateur
Bougnan Naon
Editeur
Sidwaya
Date
22 août 2018
Résumé
Les fidèles musulmans n'ont pas dérobé à la tradition. En effet, ils étaient des milliers à converger vers la place du lycée communal de Tenkodogo, le mardi 21 août 2018, pour célébrer la tabaski ou fête du mouton, à travers une grande prière dirigée par le grand imam de Tenkodogo, El Hadj Mahamadou Sana.
Couverture spatiale
Tenkodogo
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
Les fidèles musulmans n'ont pas dérobé à la tradition. En effet, ils étaient des milliers à converger vers la place du lycée communal de Tenkodogo, le mardi 21 août 2018, pour célébrer la tabaski ou fête du mouton, à travers une grande prière dirigée par le grand imam de Tenkodogo, El Hadj Mahamadou Sana.

Vêtus de leurs plus beaux habits des grands jours, les fidèles musulmans de Tenkodogo, avec à leur tête, le grand imam de Tenkodogo, El Hadj Mahamadou Sana, ont pris d'assaut la place du lycée communal de Tenkodogo pour la prière de la tabaski. Coran en main, nappe de prière à l'épaule, ils ont, par des chants et lecture des versets du Coran, célébré la fête de l'Aïd El Kebir (tabaski) ou fête du mouton, en présence des autorités régionales.

La présence du directeur général du protocole d'Etat, l'ambassadeur Raymond Balima, a été saluée par les responsables de la communauté musulmane. La prière a également connu la présence effective de Sa Majesté, Naba Guiguem-Pollé, Dima de «Zoungrantenga», roi de Tenkodogo.

Moment de repentance et de recueillement, des milliers de musulmans de Tenkodogo, ont pris part à cette grande prière pour demander à Allah sa bénédiction pour la paix au pays. Le grand imam de Tenkodogo a formulé les vœux de paix pour le pays et souhaité que Dieu le Tout- Puissant et miséricordieux tende sa main protectrice sur le Burkina Faso.

Il a, pour ce faire, demandé aux fidèles musulmans à poursuivre la sensibilisation et l'éducation de la jeunesse dans la foi islamique afin qu'elle se démarque de ces personnes qui, sans foi ni loi, posent des actes terroristes au nom de la religion musulmane.

Il a soutenu que ceux qui s'adonnent à ces actes terroristes sont des ennemis de l'islam. A toutes les communautés et associations musulmanes de la région du Centre-Est et à celles de Tenkodogo en particulier, El Hadj Mahamadou Sana leur a souhaité une bonne fête de tabaski.

«Je suis venu au nom du gouverneur pour vous souhaiter mes vœux de bonne fête de l'Aïd El Kebir (Tabaski) ou fête du mouton et souhaiter également que tous les fidèles musulmans de notre région qui se sont déplacés à la Mecque pour accomplir ce 5e pilier de l'islam, reviennent en paix», a dit le SGR, Abdoulaye Bassinga, dans son message adressé aux musulmans.

Il a surtout salué la bonne cohésion sociale au niveau de toute la population et partant, la communauté musulmane et l'a invitée à cultiver cet esprit de bonne collaboration entre elle et les forces de défense et de sécurité pour combattre ensemble ce fléau d'insécurité dans la région et partout au Burkina Faso.

Le SGR Bassinga a imploré Allah, pour que la saison agricole en cours puisse connaître une fin heureuse à la satisfaction des producteurs de sa région et partant, de tout le pays. La prière a pris fin par le sacrifice du mouton et d'un taureau offert par Sa Majesté Naba Guiguem-Pollé.
Collections
Sidwaya