Fête de l'Aïd El Kebir à Bobo-Dioulasso : plaidoyer pour la diminution des taxes et des prix des produits

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Fête de l'Aïd El Kebir à Bobo-Dioulasso : plaidoyer pour la diminution des taxes et des prix des produits
Créateur
Wuroteda Ibrahima Sanou
Boubié Gérard Bayala
Editeur
Sidwaya
Date
15 octobre 2013
Résumé
Au lendemain de la montée du mont Arafat, clou du pèlerinage à la Mecque, les musulmans du monde entier ont célébré, hier mardi 15 octobre 2013 l'Aïd el kébir ou fête de la Tabaski. A Bobo-Dioulasso, comme à l'accoutumée, la place warawara a accueilli les fidèles pour célébrer la grande foi dont a fait preuve Abraham envers son seigneur.
Couverture spatiale
Bobo-Dioulasso
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Source
Archives Sidwaya
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
Au lendemain de la montée du mont Arafat, clou du pèlerinage à la Mecque, les musulmans du monde entier ont célébré, hier mardi 15 octobre 2013 l'Aïd el kébir ou fête de la Tabaski. A Bobo-Dioulasso, comme à l'accoutumée, la place warawara a accueilli les fidèles pour célébrer la grande foi dont a fait preuve Abraham envers son seigneur.

A la demande du seigneur de lui sacrifier son unique fils, le prophète Abraham si est engagé sans hésitation. Mais au moment de passer à l'acte, Dieu convaincu de sa foi inébranlable, lui envoya un bélier à immoler à la place de son fils. Cet acte de foi entre un fidèle et son créateur est depuis célébré chaque année par les fidèles musulmans du Burkina Faso et du monde entier. Ce mardi 15 octobre 2013, à Bobo-Dioulasso, les musulmans ont une fois de plus rallié les lieux de prière pour attester de leur foi en Dieu. Elle intervient au lendemain de la montée du Mont Arafat qui marque la fin du pèlerinage à la Mecque. Une montée qui est marquée par la clémence et la grâce de Dieu. Aussi dans son « khutbah » ou sermon de la place warawara, l'imam de la grande mosquée de Dioulasso-Bâ, Siaka Sanou a rappelé que ce jour de tabaski est l'occasion, le moment propice pour les pèlerins d'effectuer un certain nombre de rituels, de démontrer à travers des actions, leur foi inébranlable envers Dieu comme l'a fait il y a des millénaires leur ancêtre Abraham. « Nous qui ne sommes pas partis au pèlerinage, nous nous retrouvons ici pour louer Dieu et le remercier pour la grâce qu'il nous a faite », a-t-il affirmé et souhaité que les pèlerins reviennent en paix. Il a par la suite invité les autorités à toujours œuvrer pour le bonheur des populations. L'imam Siaka Sanou les a exhortées à poser des actions qui donnent envie de rester au pays et même à y revenir pour ceux qui sont à l'extérieur, car estime-t-il, c'est la somme des idées des uns et des autres qui produira la richesse et permettra le développement. « Nous souhaitons que les autorités diminuent les taxes, les prix des produits pour l'amélioration des conditions de vie des populations », a affirmé Siaka Sanou. L'Islam étant une religion de tolérance, la prière de Tabaski à la place warawara a noté la présence du représentant de la Commission diocésaine de dialogue islamo-chrétien, l'Abbé Jacques Sanou. Ce dernier a exprimé la solidarité et l'amitié de la communauté catholique à leurs frères musulmans en ce jour de tabaski. « Nous sommes de tout cœur avec eux pour célébrer cette fête et invoquer avec eux les bénédictions de Dieu sur l'ensemble de la population, sur nos familles, et sur nous-mêmes », a-t-il noté. Les autorités politiques régionales ont également effectué le déplacement de la place warawara pour communier avec leurs frères musulmans. Le gouverneur de la région, Joseph Bakouan a souhaité que le Tout puissant exauce la grande prière de ce matin en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Pour le président du conseil régional des Hauts-Bassins, le Dr Alfred Sanou, la prière de ce jour qui perpétue l'acte de foi d'Abraham est un geste que l'on retrouve dans plusieurs religions. D'où la nécessité selon lui de renforcer le dialogue interreligieux.

WUROTEDA Ibrahima SANOU

Boubié Gérard BAYALA
Collections
Sidwaya