Accès à l'eau potable : la Jama'at islamique Ahmaddiya va réhabiliter 75 forages

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Accès à l'eau potable : la Jama'at islamique Ahmaddiya va réhabiliter 75 forages
Editeur
Sidwaya
Date
3 mai 2013
Résumé
La communauté islamique Ahmadiyya du Burkina Faso a organisé un point de presse, le jeudi 31 mai 2013, à Ouagadougou. Une occasion pour les membres de l'organisation de lancer leur programme permanent de réhabilitation de 75 forages à travers le Burkina Faso.
Couverture spatiale
Ouagadougou
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
La communauté islamique Ahmadiyya du Burkina Faso a organisé un point de presse, le jeudi 31 mai 2013, à Ouagadougou. Une occasion pour les membres de l'organisation de lancer leur programme permanent de réhabilitation de 75 forages à travers le Burkina Faso.

D'un coût global de 105 millions de FCFA, le « programme permanent de réhabilitation de forages » de la communauté islamique Ahmaddiya du Burkina Faso a été lancé, le jeudi 30 mai 2013, au cours du point de presse organisé à Ouagadougou.

Pour l'Amir et chef missionnaire de la Jama'at islamique Ahmaddiya du Burkina, Shahid Mahmood Khalid, l'approvisionnement en eau potable des zones rurales du « pays des Hommes intègres » est une préoccupation de l'organisation islamique : « C'est la raison pour laquelle, au titre de la campagne (2012-2013), 65 forages seront réhabilités dans diverses localités du Burkina Faso ».

Sont concernées par cette réhabilitation, les régions du Sahel (20 forages), du Centre-Nord(15), des Cascades(10), de la Boucle du Mouhoun(10), du Nord(05), des Hauts-Bassins (5) et du Centre. L'initiative, a affirmé l'Amir Khalid, s'inscrit dans la dynamique d'accompagner l'Etat burkinabè dans sa politique d'offrir de l'eau potable aux populations.

A la question de savoir sur quels critères les régions bénéficiaires ont été choisies, Mahmood Khalid a répondu : « Au Burkina Faso, plus de 3000 forages doivent être réhabilités.

Après avoir formulé votre demande de réhabilition, si vous êtes éligible, notre équipe procède à la réhabilitation. C'est pourquoi, nos représentations régionales procèdent à la sélection des localités qui n'ont pas accès à l'eau potable pour leur permettre de bénéficier de ce programme ».

A en croire l'Amir et chef missionnaire, cette opération va nécessiter l'expertise technique d'une équipe dont la tâche consistera, entre autres, au soufflage, au nettoyage et au montage des infrastructures endommagées.

« Après la réhabilitation des forages, le laboratoire national procèdera à l'analyse de la qualité de l'eau avant toute consommation par les populations », a-t-il insisté.

Présent au Burkina Faso depuis 1987, la Jama'at islamique Ahmadiyya du Burkina a réhabilité, de 2007 à ce jour, 242 forages et électrifié 25 villages.
Collections
Sidwaya