Hadj 2011 : départ des pèlerins aujourd'hui

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Hadj 2011 : départ des pèlerins aujourd'hui
Editeur
Sidwaya
Date
18 octobre 2011
Résumé
L'agence de voyage STMB Tours et la compagnie de transport, Ethiopians Airlines ont animé un point de presse, le mardi 18 octobre 2011 à Ouagadougou. Les raisons du report de la date du départ des pèlerins pour le hadj et le nouveau calendrier des départs ont été les points saillants de la rencontre.
Couverture spatiale
Ouagadougou
Arabie saoudite
Médine
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
L'agence de voyage STMB Tours et la compagnie de transport, Ethiopians Airlines ont animé un point de presse, le mardi 18 octobre 2011 à Ouagadougou. Les raisons du report de la date du départ des pèlerins pour le hadj et le nouveau calendrier des départs ont été les points saillants de la rencontre.

C'est aujourd'hui 19 octobre à 23 h 30, que les pèlerins burkinabè admis au hadj de cette année, s'envoleront pour la terre sainte de l'islam. C'est l'information principale à retenir au cours de la conférence de presse, organisée hier, mardi 18 octobre 2011, par l'agence de voyage STMB Tours et la compagnie de transport, Ethiopians Airlines à Ouagadougou. Dans sa déclaration liminaire, l'administrateur général de l'agence de voyage, Mahamadi Ouédraogo, est revenu sur les causes de cette situation.

Selon lui, l'aéronef de la compagnie Ethiopians Airlines assurant le transport des pèlerins du Mali, de la Gambie et du Burkina Faso, a connu des retards considérables au départ du Mali, les 13, 14 et 15 octobre derniers. Après la dernière rotation, l'appareil a été immobilisé à Médine (Arabie Saoudite), pour des raisons techniques et a nécessité des réparations sur place.

« Il fallait immobiliser l'avion pour attendre qu'une équipe technique quitte Bangkok (NDLR : en Thaïlande) avec des pièces de rechange. Ce qui a bien sûr, engendré un retard de plus de 12 heures », explique-t-il.

De plus, dit-il, la compagnie se devait de respecter ses engagements vis-à-vis des pays qui avaient précédé le Burkina Faso, pour le transport des pèlerins, conformément à son programme de vols.

De l'avis de l'administrateur général, c'est ce qui expliquerait le décalage obligatoire du calendrier des vols des pèlerins burkinabè vers la Mecque qui s'étalaient du 17 au 19 octobre.

À en croire Mahamadi Ouédraogo, des dispositions avaient été prises avant même la survenue du désagrément, en ce sens qu'un équipage de la compagnie était déjà à Ouagadougou pour prendre le relais, en transportant les pèlerins dès que l'avion se serait posé à l'aéroport.

Conscient du désagrément que cela a pu causer, le représentant de la compagnie de transport, Ethiopians Airlines, Lemman Yadecha, s'est joint au représentant de STMB Tours, pour présenter ses excuses aux pèlerins et à l'ensemble des Burkinabè et donner l'assurance que tous les efforts sont en train d'être déployés pour que les vols puissent s'effectuer dans de très bonnes conditions.

« L'aéronef est présentement en service et il assurera le transport des pèlerins pour tenir notre engagement », a-t-il clamé. Ainsi, conformément au nouveau programme établi, le premier vol partira ce jour, avec 518 pèlerins et ces derniers sont convoqués à partir de 19 heures à l'aéroport. Trois autres vols suivront et s'étaleront jusqu'au 22 octobre, à raison d'un départ par jour. En rappel, STMB Tours transportera 2485 pèlerins ce hadj 2011.
Collections
Sidwaya