Islam et média : El Hadj Déra s'insurge contre l'intolérance

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Islam et média : El Hadj Déra s'insurge contre l'intolérance
Editeur
Sidwaya
Date
5 mars 1996
Résumé
L'islam, selon ses préceptes, se veut une religion de paix et de tolérance, toute chose qui interdit la délation et la provocation. Mais comme on le sait, toute philosophie religieuse, mal interprétée et diffusée avec légèreté peut conduire à des phénomènes négatifs dans les esprits et au sein de la société.
Couverture spatiale
Ouagadougou
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
L'islam, selon ses préceptes, se veut une religion de paix et de tolérance, toute chose qui interdit la délation et la provocation. Mais comme on le sait, toute philosophie religieuse, mal interprétée et diffusée avec légèreté peut conduire à des phénomènes négatifs dans les esprits et au sein de la société.

C'est exactement ce que El Hadj Souleymane Déra de la communauté musulmane redoute et dénonce lorsqu'il a inopinément rendu visite à notre rédaction en début de semaine. “Je viens attirer votre attention et à travers votre journal (Sidwaya) celle de l'opinion sur un phénomène dangereux qui est en train de se produire de nos jours sur les antennes de certaines radios de la place... ”, nous déclare le visiteur qui n'a pas hésité à décliner son identité : “Je m'appelle El Hadj Souleymane Déra; je suis originaire de Raka (province du Bazèga) où je suis né il y a 57 ans. Je réside au secteur 12 de Ouagadougou et j'ai par le passé animé des émissions islamiques à la télévision nationale. Je suis un membre bien connu de la communauté musulmane du Burkina”. Fidèle musulman, acteur et observateur de l'exercice de cette confession, El Hadj Déra estime qu'il est de son devoir sacré d'alerter l'ensemble de l'opinion contre les esprits qui prêchent la zizanie et l'intolérance sur des antennes de radio. Consciemment ou inconsciemment faites, de telles pratiques selon El Hadj Déra, non seulement dénature gravement l'islam mais aussi et surtout cultivent la haine et la rancœur qui pourront plus tard être irrémédiables pour la paix et la concorde dans la société. C'est pourquoi Souleymane Déra appelle à la responsabilité des pouvoirs publics, responsables de médias (radio en particulier), fidèles musulmans... pour que soit développée la vigilance appropriée afin de nous éviter à la longue des situations regrettables malheureusement dans certains pays.

A bon entendeur salut !

Rasmané OUEDRAOGO
Collections
Sidwaya