Hadj 2008 : le point des préparatifs

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Hadj 2008 : le point des préparatifs
Date
9 octobre 2008
Résumé
Le gouvernement burkinabè a décidé, cette année, de confier l'organisation du Hadj à des agences de voyage choisies selon des critères, suite à un appel à candidature lancé par le ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD). STMB Tours fait partie des heureux élus à l'issue de cette compétition. Depuis, la structure est au four et au moulin pour réussir son pèlerinage.
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
Wikidata QID
Q114035320
contenu
Le gouvernement burkinabè a décidé, cette année, de confier l'organisation du Hadj à des agences de voyage choisies selon des critères, suite à un appel à candidature lancé par le ministère de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD). STMB Tours fait partie des heureux élus à l'issue de cette compétition. Depuis, la structure est au four et au moulin pour réussir son pèlerinage.

Le 02 octobre 2008, son directeur général, Mahamadi Bangrin Ouédraogo, a animé une conférence de presse pour faire le point des préparatifs.

Ils ont fait le point des préparatifs du Hadj 2008

Dès l'obtention de l'agrément pour l'organisation du pèlerinage à la Mecque, STMB Tours a vite fait d'établir des relations de partenariat avec les principales associations islamiques au Burkina Faso, à savoir la Communauté musulmane, le mouvement sunnite, la Tidjana, l'AEEMB, le CERFI, la Fondation Ibn Massoud et l'AIBST.

Résultat concret : ces structures, qui font partie de l'équipe d'organisation du Hadj, se sont engagées à inscrire pour le compte de STMB Tours un minimum de 1500 pèlerins. Et l'agence de voyage a pris l'engagement d'offrir aux pèlerins de meilleures conditions pour accomplir leur devoir religieux.

Au titre toujours des démarches entreprises pour que l'opération soit un succès, trois missions de prospection, de négociation et de préparation ont été effectuées en Arabie Saoudite entre janvier et septembre 2008. "Ces missions nous ont permis d'échanger avec les autorités saoudiennes ; ce qui nous permet aujourd'hui de dire que nous sommes fin prêts" , a souligné le DG de STMB Tours.

Volet transport, un contrat a été signé avec une compagnie du nom de Nas-Air qui effectue des vols réguliers sur l'Arabie Saoudite. De même, un contrat de transport urbain et interurbain a été signé avec le Syndicat général des transporteurs saoudiens. "Nous avons payé une caution pour la totalité des 4000 visas du Burkina Faso", ajoute Mahamadi Bangrin Ouédraogo.

Avec STMB Tours, l'hébergement ne sera pas un cauchemar pour les pèlerins, comme cela a été le cas en 2007. Le groupe Alkhasafi, riche de plus de 50 ans d'expérience dans le domaine de l'hébergement, a permis à l'agence d'avoir un logement situé à 700 m de la mosquée de Médine et à 1700 m du Harm à la Mecque.

Quant à la vaccination des voyageurs, elle a débuté le 06 octobre dernier à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. « Ceux-ci seront par la suite soumis à des visites médicales afin de faciliter la tâche de l'équipe médicale de STMB/Tours, composée d'un médecin et de trois infirmiers, qui sera sur place en Arabie Saoudite ».

Les inscriptions, qui ont débuté depuis le 15 juillet 2008, se poursuivent en partenariat avec Ecobank qui a ouvert des guichets dans les représentations à Ouaga, Bobo, Ouahigouya et Fada-N'Gourma. Des facilitateurs mandatés par l'agence de voyage reçoivent également les inscriptions. Et à la date du 02 octobre 2008, environ 600 personnes, dont 205 à Bobo-Dioulasso et 392 à Ouagadougou, ont été inscrites.

Comme perspectives, STMB Tours envisage des formations au bénéfice des pèlerins afin de leur donner les informations et les conduites à tenir pour un bon accomplissement du Hadj. En principe, elles se tiendront au stade municipal de la capitale et porteront essentiellement sur l'accomplissement des rites, la connaissance et l'utilisation des installations modernes dans les logements en Arabie Saoudite.

Des diffusions d'émissions en français et dans les langues nationales sont prévues. Il faut souligner que le montant pour effectuer ce long voyage s'élève à deux millions de FCFA, prenant en compte les transports aérien, urbain et interurbain, la restauration pendant toute la durée du séjour et l'assistance médicale.

Les départs auront lieu dans la période du 10 au 15 novembre 2008, et les vols retours, à partir du 15 décembre. Dans tous les cas, la précision se fera lorsque l'aviation civile saoudienne aura établi le calendrier définitif.
Collections
L'Observateur Paalga