Hadj 2008 : grogne au sein de la Communauté musulmane

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Hadj 2008 : grogne au sein de la Communauté musulmane
Editeur
Le Pays
Date
8 avril 2008
Résumé
La mise en place de la structure devant organiser le pèlerinage à la Mecque a à peine commencé que des désaccords semblent se manifester, en l'occurrence au sein de la Communauté musulmane du Burkina. En témoigne cette lettre adressée à El hadj Pitroipa Saïdou Sassé Naba, commissaire aux activités domaniales de la CMBF.
Couverture spatiale
Ouagadougou
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
La mise en place de la structure devant organiser le pèlerinage à la Mecque a à peine commencé que des désaccords semblent se manifester, en l'occurrence au sein de la Communauté musulmane du Burkina. En témoigne cette lettre adressée à El hadj Pitroipa Saïdou Sassé Naba, commissaire aux activités domaniales de la CMBF.

C'est avec un grand respect digne de votre rang que nous vous adressons la présente.

En effet, il nous est revenu que vous vous êtes érigés en super membres de la Communauté musulmane du Burkina Faso pour opérer le choix des sept (7) personnes devant faire partie de la commission d'organisation du Hadj 2008. Ceci en marge des règlements intérieurs et statuts de la CMBF. Pour ce faire nous voulons vous poser les questions suivantes :

- A quel titre vous mettez-vous à cette tâche ?

- Le commissariat général au pèlerinage de la CMBF est-il effacé du bureau de la CMBF ?

- Accepterez-vous par exemple que le socio-économique de la CMBF puisse vous imposer des personnes pour votre fonctionnement ?

En attendant vos réponses, nous vous demandons de bien vouloir mûrir votre démarche et comprendre que la honte n'a pas d'âge surtout quand on la cherche en plein jour.

Une fois pour toutes, nous vous rappelons que le commissariat général au pèlerinage issu du dernier congrès est dirigé par El Hadj Kaboré Youssouf secondé par El Hadj Tapsoba Abdoulaye.

Pour terminer, nous demandons à ceux qui dirigent la CMBF qu'ils sachent respecter les statuts et règlements intérieurs pour une communauté musulmane responsable et respectueuse.

A bon entendeur salut !

Ouagadougou, le 4 avril 2008

Les mécontents de la CMBF
Collections
Le Pays