Environ 2 500 Burkinabè participants

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Environ 2 500 Burkinabè participants
Créateur
Lassina Fabrice Sanou
Editeur
Le Pays
Date
3 avril 2008
Résumé
Le Burkina Faso prendra part à la conférence internationale qui se tiendra au Ghana le 15 avril 2008, dans le cadre de la célébration par la Jama'at islamique ahmadiyya, du centenaire du Khilafat (ou califat en français).
Couverture spatiale
Ouagadougou
Ouahigouya
Ghana
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
Le Burkina Faso prendra part à la conférence internationale qui se tiendra au Ghana le 15 avril 2008, dans le cadre de la célébration par la Jama'at islamique ahmadiyya, du centenaire du Khilafat (ou califat en français).

Environ 2 500 Ahmadis du Burkina prendront part à cette rencontre. Les jeunes, 300 environ, quant à eux, ont décidé de rallier Winniba, lieu de la conférence au Ghana, à vélo à partir de Ouagadougou. La participation du Burkina à cette grande conférence et l'importance du califat au sein de la communauté musulmane, ont été essentiellement les éléments qui ont fait l'objet d'une conférence de presse le 1er avril 2008 à la mission centrale Ahmadiyya à Ouagadougou.

Pour la communauté islamique ahmadiyya, 2008 est l'année centenaire du khilafat. La manifestation marquant la célébration officielle de cet anniversaire pour la zone Afrique consistera en une grande conférence internationale qui se tiendra à Winniba au Ghana le 15 avril 2008. Pour parler de la participation du Burkina à cette rencontre, l'Amir Nasir Saqib, chef missionnaire de la Jama'at islamique ahmadiyya du Burkina, et ses proches collaborateurs ont animé une conférence de presse le 1er avril 2008 à Ouagadougou.

Outre ceux des pays de la zone Afrique, cette conférence qui se tiendra au Ghana regroupera autour du 5e calife, Hazrat Masroor Ahpiad, actuel calife installé en 2003, de nombreux autres Ahmadis du monde. Le Burkina Faso y sera, avec notamment environ 2 500 participants. A cet effet, la jeunesse ahmadi organise une caravane cycliste à laquelle prendront part près de 300 caravaniers qui ambitionnent de faire le voyage à vélo. Le départ est prévu pour le 5 avril 2008, à 9 h à la place de la Nation de Ouagadougou, et l'arrivée au Ghana le 13 avril prochain. La distance à parcourir est d'environ 975 km. Pour les jeunes Ahmadis, il s'agit, à travers cette caravane cycliste, de manifester leur engagement à l'islam, a soutenu Abdramane Diallo, président de la jeunesse ahmadiyya du Burkina.

C'est en 1908 que le califat, système de succession de califes, a été institué au sein de la Jama'at islamique ahmadiyya. Et c'est la différence fondamentale entre cette communauté et les autres entités musulmanes. Mais pour Abdoulaye Ouédraogo, missionnaire basé à Ouahigouya, le califat est en fait la principale bénédiction divine d'Allah sur la communauté musulmane. Pour lui, le califat est aussi une protection pour les musulmans eux-mêmes, car, dira-t-il, on ne saurait concevoir une communauté sans chef. Et selon toujours le missionnaire Ouédraogo, c'est cette différence qui fait que depuis sa création, le mouvement ahmadiyya ne cesse de grandir. Aujourd'hui il existe dans près de 190 pays du monde, a-t-il indiqué.
Collections
Le Pays