Hadj 2011 : 2 915 pèlerins pour l'édition

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Hadj 2011 : 2 915 pèlerins pour l'édition
Créateur
Boureima Dembélé
Editeur
Le Pays
Date
23 octobre 2011
Résumé
« Et fais aux gens une annonce pour le Hadj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné. » (Coran, sourate 22, verset 27). Cette annonce a été entendue par environ 3 000 Burkinabè cette année 2011. Durant cette édition organisée par STMB Tours, ils iront par vagues pour accomplir le pèlerinage, cinquième pilier de l'islam. Le premier convoi a finalement pu décoller de l'aéroport international de Ouagadougou le 19 octobre 2011 à 1h 30mn.
Couverture spatiale
Bobo-Dioulasso
Ouagadougou
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
contenu
« Et fais aux gens une annonce pour le Hadj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné. » (Coran, sourate 22, verset 27). Cette annonce a été entendue par environ 3 000 Burkinabè cette année 2011. Durant cette édition organisée par STMB Tours, ils iront par vagues pour accomplir le pèlerinage, cinquième pilier de l'islam. Le premier convoi a finalement pu décoller de l'aéroport international de Ouagadougou le 19 octobre 2011 à 1h 30mn.

Le premier convoi de pèlerins burkinabè a pris son vol le 19 octobre 2011 à l'aéroport international de Ouagadougou pour La Mecque. Là-bas, ils accompliront le cinquième pilier de l'islam. Pour cette édition de 2011, ils sont environ 3 000 pèlerins à répondre à l'appel. Dans les calculs de Mahamadi B. Ouédraogo, administrateur général de STMB Tours, à la date du 19 octobre 2011, il y avait 2 420 pèlerins enregistrés, confiés par les différentes agences de voyage.

A ce chiffre, se sont ajoutés par la suite 518 enregistrés et 410 qui devaient être enregistrés. Ce qui fera 2 915 pèlerins pour le Hadj 2011. Ce nombre dépasse celui des années passées où le maximum d'inscrits ne dépassait pas 2 300 pèlerins. Le premier vol a embarqué 518 pèlerins.

Le deuxième vol a eu lieu le 20 octobre. Le troisième vol a eu lieu le 21 octobre. Quant au quatrième, il s'est effectué à Bobo-Dioulasso le 22 octobre. Il faut noter que de façon générale, s'il y a eu un retard de vol le premier jour, dû à une panne de l'avion, retard pour lequel l'administrateur de STMB Tours a tenu à s'excuser, tout s'est bien passé. Il y a eu un seul cas de papier non règlementaire pour une question de tampon.

Mais, les organisateurs ont vite réglé la question et tous ceux qui étaient programmés ont pu embarquer. Dans l'avion, les pèlerins de ce premier convoi ont reçu la visite du ministre des Transports, des Postes et de l'Economie numérique, venu au nom du président du Faso et du Premier ministre leur souhaiter un agréable voyage et un bon pèlerinage.

Il était accompagné par le grand imam de Ouaga qui, à l'occasion, a prodigué des conseils et formulé de nombreux voeux à ces futurs El Hadj et Hadja. Ces visiteurs de dernière minute avant le vol ont unanimement suggéré aux pèlerins de porter en prières le Burkina Faso afin qu'il retrouve de façon définitive la paix et aussi Oumarou Kanazoé qui s'en est allé comme par coincidence le premier jour du départ des pèlerins.
Collections
Le Pays