Mecque : près de deux mille Voltaïques

Contenu

Classe de ressource
Text
Titre
Mecque : près de deux mille Voltaïques
Editeur
L'Observateur
Date
31 août 1983
Résumé
Quelque soixante dix jours après le jeune mu­sulman couronné par l'Ai El Fitr, survient l'Aid El Kébir ou fête du mouton lui-même précédé par le pélérinage à la MECQUE.
Couverture spatiale
Ouagadougou
Droits
In Copyright - Educational Use Permitted
Langue
Français
Contributeur
Frédérick Madore
Wikidata QID
Q114036310
contenu
Quelque soixante dix jours après le jeune mu­sulman couronné par l'Ai El Fitr, survient l'Aid El Kébir ou fête du mouton lui-même précédé par le pélérinage à la MECQUE.

Avec le CHAHADA (profession de foi) le SALAT (prière) le jeûne du RAMADAN, le ZAKAT (aumône légale), le pélérinage est l'un des cinq piliers de la foi islamique que tout mahométant s'efforce de pratiquer. La suite à partir de 632 d'un pélérinage païen existant à la MECQUE depuis le IIè siècle ap. J.C., le pélérinage est en principe obligatoire une fois dans la vie de chaque pratiquant.

Là-dessus les musulmans Voltaïques sont intransigeants et c'est pourquoi chaque année, ils ne sont pas en reste au rendez-vous des millions et des millions de musulmans autour de la KAABA bâtisse de 15m de haut, 12m de long, actuellement recouverte d'un brocart non brodé de calligraphines d'or. Ils seront un peu moins de deux-milliers à s'envoler cette année pour les lieux Saints de l'ISLAM. Le premier convoi de ces départs a eu lieu hier à partir de 21h 40 à l'aéroport international de OUAGADOUGOU et les convois se succéderont - parfois à raison de deux par jour - jusqu'au 5 septembre.

En raison de cette période de mouvements que connaitront nos aéroports, le Chef de l'Etat a décidé d'alléger les horaires du couvre-feu pour permettre à tout un chacun de vaquer sans inquiétude et à sa guise à sa conviction religieuse.

Nous vous proposons donc ces deux décisions prises par le Président du CNR, Chef de l'Etat à cette fin.

Decrets
DECRET I

Article 1er.- A l'occasion du pèlerinage 1983 au lieu Saint de l'Islam, les heures du couvre-feu sont fixées de 23h à 5h 30 mn.

Article 2.- Les dispositions de l'article ci-dessus concernent exclusivement la période du 30 août au 5 septembre 1983 inclus, prévue pour le départ des pèlerins.

Article 3.- Le présent décret sera enregistré et publié au journal officiel de la République.

OUAGADOUGOU, le 29 août 1983

Capitaine Thomas SANKARA

DECRET 2

Article I. Les horaires d'ouverture des frontiè­res sont fixés de 5h 30 mns à 21h.

Article 2.- Le présent décret qui prend effet à compter de sa date de signature sera enregistré et publié au journal officiel de la République.

OUAGADOUGOU, le 29 août 1983

Capitaine Thomas SANKARA
Collections
L'Observateur